- Création de sites web, blogs,
  pages Facebook
- Hébergement
- Gestion de mail avec antispam
- Dépôt de noms de domaine

3 rue Blomet
75015 Paris

Tél  01 47 31 85 41


Rechercher
 
[Tout voir]
Catégories
  C ds l'r
  HiTech
  Internet
  Siteparc
  Photo
  Ailleurs Land
  PC-Mac

   

Derniers commentaires
[Comment reconnaitre un email frauduleux]
Colette34 : Mise à jour de mon GPS Tomtom impossible sur le si (10/06/2017)

[Nouveau site : Alz Junior]
'Orientation scolaire : Tres intéressant dans le cadre de l'Orientation sc (16/12/2016)

[Nouveau site : Alz Junior]
ENfant : Tres intéressant dans le cadre de l'Orientation sc (16/12/2016)

[Le prix d'un CD]
MusicHome : Mon contact producteur et studio : dessabba@gmail. (02/09/2016)

[Le prix d'un CD]
MusicHome : je produis des artistes avec un vrai projet et un (02/09/2016)


Références
Mentions légales
Photo Zach Dischner
 
Leica va mal
Par Patrick, lundi 21 février 2005 à 18:07 - Photo

Logo LeicaC'est nul, Leica va mal, très mal même.

D'après une dépêche de l'AFP de ce jour :
Les difficultés financières du prestigieux fabricant allemand d'appareils photos Leica Camera, dont le groupe de luxe français Hermès est grand actionnaire, ne cessent de s'aggraver, ses banques créancières ayant décidé de restreindre leur soutien financier.

On devait s'y attendre et le fait que l'info passe aujourd'hui dans la presse signifie sans doute qu'Hermès va abandonner tôt ou tard son protégé.

Car, même si le numérique est fantastique, c'est aussi lui qui plombe définitivement Leica Camera sur un marché autrefois vache à lait (un peu trop sans doute). Je dis ca avec d'autant plus de remords que j'ai aussi laissé tombé il y a deux ans le vieux et formidable Leicaflex SL2 donné par mon grand-père il y a 10 ans, quand j'ai eu mon Canon 300D.

On est tous un peu responsables (oui, toi aussi le djeunz' avec ton oeilleton numérique à deux balles sur ton GSM Orange, mais ca reste quand même une nouvelle terrible parce que je vois mal l'issue que le groupe Leica peut trouver sur le marché hyper-concurrentiel du numérique. L'alliance avec Panasonic est sans doute un bon début mais il n'est pas certain que les banques se laissent longtemps aller à financer le puit sans fond des investissements colossaux du marché grand-public et "prosumer". Avec Leica Camera, c'est aussi Leica Microsystems et ses microscopes numériques qui peut s'écrouler, ce serait encore plus triste.

On risque fort de se retrouver avec une marque Leica devenant un label collé sur le côté d'une marque japonaise pour renforcer juste le marketing de l'optique, un peu comme ce que fait Sony avec Carl Zeiss.


1 commentaire - Répondre  


Denis - 03/03/05 à 17:21
Leica va mal... mais le 24 x 36 n'est pas mort ! Moi j'ai l'impression que le déclin de Leica a commencé avec l'arrivée des réflex japonais. Ils ont fini par s'y mettre, au réflex, chez Leica, mais ce n'était clairement pas leur tasse de thé. (En matière de thé, comme chacun sait, les asiatiques sont plus fort que les germains). Alors le numérique... Les marques qui inventent les produits les plus géniaux sont aussi parfois celles qui ont le plus de mal à s'adapter au changement ; ça n'enlève rien au génie de Leica. Si ma mémoire est bonne, ils ont été les premiers à avoir l'idée de mettre du film cinéma 35 mm dans un appareil photo ! Le plus fort, c'est que toutes les tentatives faites ensuite (principalement par Kodak, avec l'Instamatic 126 puis le Pocket 110, puis le Disc, pour détrôner le format 24x36 , ont fini par échouer. En 1980, le 24 x 36 ne représentait plus qu'un tiers des films développés, mais il est remonté à 90% à la fin des années 90 (en partie grâce à la vogue grandissante des appareils "jetables"). Même l'APS s'y est cassé les dents. Le plus marrant, c'est que le 24 x 36 continue à vivre encore dans le numérique, puisque certains appareils numériques haut de gamme conservent ce format pour leur capteur !
 

1 commentaire - Répondre