- Création de sites web, blogs,
  pages Facebook
- Hébergement
- Gestion de mail avec antispam
- Dépôt de noms de domaine

3 rue Blomet
75015 Paris

Tél  01 47 31 85 41


Rechercher
 
[Tout voir]
Catégories
  C ds l'r
  HiTech
  Internet
  Siteparc
  Photo
  Ailleurs Land
  PC-Mac

   

Références
Mentions légales
Photo Zach Dischner
 
Kindle International : De la bombe !
vendredi 20 novembre 2009 à 15:07 - HiTech

 En fait, il m'aura fallu presque un mois pour m'approprier le Kindle. Je l'ai commandé le jour de la sortie, reçu deux jours plus tard avec le toujours parfait suivi de commande Amazon.

Le résultat au bout d'un mois est que ce petit matériel est bluffant.
Bluffant pour ré-apprendre à lire.
Bluffant aussi pour la simplicité d'achat sur Amazon.
On a envie d'un livre, on l'achète en... disons... 30 secondes. En quelques heures, la lecture devient naturelle, tu ne distingues plus le fait de lire un livre ou un livre électronique. Ce qui est très reposant, c'est qu'on n'est plus devant un ordinateur, on n'est plus sur le Web avec une démarche active qui fait sans cesse zapper d'un contenu à un autre (un titre de journal, un twit, un mail, un chat, une photo, un bout de film, une pub...).
On est dans ton bouquin.

 

Évidemment, le plus du Kindle est d'avoir accès à des livres qu'il n'y a pas pas chez le libraire. Avec Brentano's qui a fermé, la vie était dure. J'ai acheté un seul livre pour l'instant et je lis en entier, à l'ancienne. Je disais à l'ami Mathieu l'autre jour que je me suis surpris une fois ou deux à chercher à tourner la page en haut à droite comme sur un vrai bouquin. L'affichage de l'encre numérique est plaisant, le fond est encore un peu gris, on aimerait le voir un peu plus blanc. J'ai vu un Sony pas encore sorti qui est de meilleure qualité je pense mais il y a bien sûr encore des progrès à faire.

 

L'autre gros avantage du Kindle International est qu'il y aucun paramétrage réseau à faire. Il n'y a pas de Wifi, il y a juste une puce GSM 3G et la technologie Amazon "Whispering" qui te permet d'être toujours connecté. Tu ne te prends pas la tête avec une synchro PC/Mac, avec une clé à rentrer quand tu es sur du Wifi, ça fonctionne dès que tu l'allumes.

 

L'abonnement à la presse en ligne est aussi très impressionnant, le gros avantage par rapport au Web c'est qu'on ne va pas "sur le site du journal' ; on a vraiment l'impression que le journal vient à soi au sens propre du terme. On allume ton Kindle à 17h00 et le journal Le Monde est livré, bien mis en page, comme un journal papier avec ses rubriques. À l'issue de la période d'essai de 15 jours, je suis d'ailleurs resté abonné alors que cela coûte 12 € par mois. Je ne suis pas certain de rester abonné car je cherche toujours à me couper au maximum du bruit de l'information quotidienne qui me fait perdre beaucoup trop de temps. Cela laisse imaginer d'ailleurs un autre format de presse à haute valeur ajoutée, avec des articles de fond qui ont plus de recul qu'un hebdomadaire classique, ça reste à inventer.

 

La seule déception que j'ai eu face à ce livre magique c'est que j'espérais qu'il soit considéré comme un livre par mon entourage. Je n'ai pas tellement le droite de "faire" de l'ordinateur ou de "faire" de l'iPhone à la maison alors qu'historiquement, on a le droit de lire un livre ou un magazine. Donc à force d'entendre toujours "tu es encore sur ton ordinateur" ou tu es encore sur ton iPhone (alors que je ne fais que lire de la presse en ligne généralement), je suis forcé d'abandonner progressivement ces supports. Le Kindle me parait tellement ressembler à un livre que je pensais qu' "on" le verrait comme tel. Mais non, j'ai entendu dire la semaine dernière : "Tu es encore sur ton truc là". Rhâ, encore raté...

 

A évoquer : Piratage, interprétation PDF, envoi des PDF par kindle.com, interface de navigation du Kindle, dans un autre article.


 


Mat - 22/11/09 à 16:23
Un compte-rendu très interressant ! Merci Patrick!
L'ami Mathieu
 
Christophe - 08/12/09 à 12:04
Intéressant mais le fait que le Kindle soit toujours connecté en 3G n'est pas pour me donner envie de l'acheter. Je n'aime pas trop l'idée de tenir dans mes mains ce livre-émetteur-récepteur 3G pendant des heures...
Est-il possible de débrancher le 3G facilement et de ne le rebrancher que pour télécharger un nouveau livre ?