- Création de sites web, blogs,
  pages Facebook
- Hébergement
- Gestion de mail avec antispam
- Dépôt de noms de domaine

3 rue Blomet
75015 Paris

Tél  01 47 31 85 41


Rechercher
 
[Tout voir]
Catégories
  C ds l'r
  HiTech
  Internet
  Siteparc
  Photo
  Ailleurs Land
  PC-Mac

   

Derniers commentaires
[Comment reconnaitre un email frauduleux]
Colette34 : Mise à jour de mon GPS Tomtom impossible sur le si (10/06/2017)

[Nouveau site : Alz Junior]
'Orientation scolaire : Tres intéressant dans le cadre de l'Orientation sc (16/12/2016)

[Nouveau site : Alz Junior]
ENfant : Tres intéressant dans le cadre de l'Orientation sc (16/12/2016)

[Le prix d'un CD]
MusicHome : Mon contact producteur et studio : dessabba@gmail. (02/09/2016)

[Le prix d'un CD]
MusicHome : je produis des artistes avec un vrai projet et un (02/09/2016)


Références
Mentions légales
Photo Zach Dischner
 
Le prix d'un CD
Par Patrick, mardi 24 janvier 2006 à 18:21 - C ds l'r

Au moment où des milliers de gens s'étripent sur l'histoire de la loi DADVSI, Il y a un petit encadré intéressant dans le dernier Epok de la Fnac (Epok est un hebdo gratuit distribué par la Fnac). L'encadré précise le prix de revient d'un CD. Le prix de revient d'un CD, c'était jusqu'il y a peu aussi secret que la marge du buraliste sur un ticket de loto. C'est dire si le secteur est en train de numéroter ses abattis. Donc, dans Epok, le détail du prix de revient du CD de Thomas Fersen, vendu 17,99 € à la FNAC.

Ce qu'investit le producteur :

  • Prise de son : 13 500 €
  • Montage : 7 000 €
  • Mixage : 19 000 €
  • Loc matos : 450 €
  • Repas : 1 625 €
  • Founitures (CD vierges, disques durs) : 3 000 €
  • Salaires : 75 230 € (4 musiciens, une chorale, ingé son, chanteurs, backliner...)
  • Création graphique : 31 500 €
  • Budget de lancement : 12 000 € (mini concerts, déplacements télé)
  • Achats pubs : 140 000 €
  • Points de présence magasins : 25 000 € (corners, plv, points d'écoute)
  • Affichage : 22 000 €
  • Communication sur les concerts : 45 000 €
  • Clip : 40 000 €
  • Spot tv : 5 000 €
  • Photos presse : 3 000 €

Sous-total : 443 305 €

Coûts maison de production : 110 000 € (25% du sous-total)

TOTAL Production : 555 000 €.

Ensuite, le CD est vendu 13,63 € à la Fnac qui prend une marge de 4,36 euros dessus.

La maison de production donne 1,70 € par CD vendu en royalties aux artistes, 4,09 € en frais de distribution, 1,22 € à la SACEM et 0,81 € pour la fab du CD... Elle gagne donc 5,81 € par CD vendu si elle en vend plus de 95 000.

Bon tout ça, c'est compliqué, on peut arguer du fait que les boites de production vivent déjà bien avec les 25% de coûts fixes, que le jackpot sur un album qui se vend à 300 000 exemplaires est gros mais la réalité est là : Tout ce secteur va se faire dézinguer dans les jours années qui viennent : Graphistes, publicitaires, commerciaux, transporteurs... C'est comme les mines de Longwy mais en plus moderne.

Le reste de l'article est évidemment pro domo avec une loooooongue plainte (on le comprend) du boss de la Fnac Denis Olivennes (c'est cool d'avoir un journal gratuit pour s'exprimer).

On peut aussi éclairer ce coût de revient à la lumière du prix de vente de l'album sur l'iTunes Music Store d'Apple... Si la maison de production vend les même 95 000 albums en téléchargement, etc. etc. Mais autant le coût de revient d'un CD était gardé comme la banque de France, autant le VRAI prix de revient de l'exposition du CD sur l'iTMS est mieux gardé que les codes d'activation des ogives nucléaires de la force de frappe US. Jusqu'à preuve du contraire.


32 commentaires - Répondre  


noliv - 25/01/06 à 11:25
Je ne comprends pas bien les 25% "Coûts maison de production", car il y a une contradiction dans la suite. On compte ces 25% dans les frais que la maison de prod. espère se faire rembourser (d'après le calcul du nombre de CD vendu pour être bénéficiaire) mais la phrase "on peut arguer du fait que les boites de production vivent déjà bien avec les 25% de coûts fixes" sous entend que c'est de l'argent reçu par la maison de prod. Ce qui me frappe surtout dans ces chiffres, c'est la quantité énorme d'argent mise dans la pub...
 
steph - 25/01/06 à 11:39
>17,99€ le disque >1,70 € par CD vendu en royalties aux artistes Je me demande si c'est une blague... cela représente donc à peine 10% du prix en magasin. J'ai eu l'occasion de lire que les artistes défendants le projet dadvsi nous faisaient un bon "syndrome de Stockolm"... cela me parait évident maintenant... (soupir)
 
Patrick - 25/01/06 à 17:41
@Steph Quand tu vends 1 000 000 albums dans le monde, ca fait quand même 1,7 millions d'euros... Bon d'accord, faut les vendre :-) @noliv Le 25% "coûts maison de production" est une approche analytique qui permet d'affecter les dépenses courantes de la société par rapport à chaque album produit. La location de l'immeuble, la fille de l'entrée, le chauffage, les tickets restau, le comptable, le chalet à Gstaadt (euh, non, là, je rigole). Si tu n'as pas l'immeuble loué et la nana de l'accueil, tu peux pas produire le disque.
 
ZeBob - 26/01/06 à 00:01
Achats pubs : 140 000 € ->perso la pub de Thomas Fersen je l'ai pas vraiment vue. J'ai pas compris ce que voulais dire coûts maison de production : 110 000 € (25% du sous-total) Les couts de la prod c'est pas toute la liste au-dessus ??? Sinon pas mal la marge de la Fnac!!! ps: les serveurs pour vendre la musique en ligne ne sont pas gratuits, il faut le rappeler. Il serait intéressant de les comparer par rapport au cout du pressage et de la distribution du cd.
 
Séb - 26/01/06 à 08:57
Et la TVA est où dans l'histoire ? J'imagine que la maison de production vend en HT à la Fnac le CD à 13,63 €. Mais la Fnac le vend à 17,99 € en TTC, donc la marge Fnac n'est pas 4,36 euros, mais seulement environ de (4,36 - 17,99*0,2) = 76 centimes, ce qui me parait ridicule ??? Ou bien carrément les 17,99 euros sont en HT, et le consommateur paie en fait environ 21,50 euros ?? Ou bien j'ai loupé qqchose, ou je me goure totalement dans mes calculs ?
 
Patrick - 26/01/06 à 10:37
@ Séb En effet, la marge HT de la Fnac doit être de 2,72 €, c'est à dire : 16,35 € (prix de vente HT) - 13,63 €.
 
Merome - 26/01/06 à 11:08
Y a un truc qui me chipote aussi, c'est le salaire des musiciens. Thomas Fersen n'est pas musicien ? Je veux dire, touche-t-il une certaine forme de salaire ou de rétribution à ce moment là ?
 
Antoine - 26/01/06 à 13:00
Moi ce qui m'etonne c'est les 1,22 € à la SACEM. Faudrait qu'on m'explique, si l'auteur est directement rémunéré par les royalties pourquoi faut'il donner de l'argent à la SACEM (qui a pour but faire respecter le droit d'auteur et redistribuer l'argent qu'elle reçois aux ayant droit, ou alors ils y a quelque chose que j'ai pas bien saisi).
 
Pompon - 26/01/06 à 15:21
Merome: non l'artiste ne touche pas de revenu pendant l'enregistrement, sauf évidemment si il a négocié une avance sur recette avec la maison de disque. En gros on peut voir l'artiste comme un petit commerçant qui ne touche de l'argent que quand il vend (et pas quand il passe son temps à faire son étalage). Antoine: il ne faut pas confondre royalties et droits d'auteurs. Les droits d'auteurs rémunèrent les auteurs (lapalissade) c'est-à-dire ceux qui ont créés l'oeuvre (ou leur ayant droits), tandis que les royalties rémunèrent les interprètes et les producteurs (il arrive que dans le cas de reprise les auteurs originaux négocient une part des royalties avant de donner leur autorisation, cela a été le cas avec les Soup Dragons qui se sont fait bouffer tout leur royalties par les Rolling Stones).
 
S.deCampou - 26/01/06 à 15:51
Pendant ce temps les musiciens de jazz se prononcent pour la dépénalisation du P2P : www.umj-asso.com/news.php...
 
Sylvain C. - 27/01/06 à 09:50
C'est marrant comme chaque article sur ce sujet permet d'arriver aux mêmes conclusions : 1. Le système de production/distribution de la musique est conforme à notre modèle économique actuel. Quand on voit le coût de la communication (pub et autres) et des frais fixes de la maison de production (les fameux 25%), on ne s'étonne plus du coût de sortie. Si les maisons de production étaient des administrations, on aurait "dégraissé le mamouth" depuis longtemps. Parce que dans les 25%, vous avez les jets et autres limousines de M.Nègre, ses repas chez Tour d'Argent etc... 2. On entend toujours ceux qui ont la plus grosse voix et la meilleure exposition médiatique : les plus riches. Je voudrais qu'on entende un peu plus les autres, ceux qui font encore de la musique qu'ils aiment même si elle se vend pas bien, ceux qui n'ont pas eu la chance d'être au bon endroit au bon moment. 3. On arrivera pas à me faire pleurer en me disant que M.Eddy va perdre 25% de salaire. Je trouve indécent qu'on vienne me dire que s'il les gagne c'est qu'il les vaut. Je connais des ouvriers qui valent F.Pagny et qui gagnent un micronième de son salaire à lui...
 
kjb13 - 01/02/06 à 19:27
on ne dit pas que c'est un prix vert,donc dans 1 mois il sera à 21 euros donc marge de 40%,ensuite on ne nous parle pas des remises(entre 8%et20%) dont bénèficient les grandes surfaces (droit d'entrée )pour etre réfèrencés et des sur remises(lors des commandes). Enfin,question à 60%de marge? lorsqu'un album est vendu 8.99 ttc (offre spéciale pendant 2 mois),à combien l'ont-ils acheté pour pouvoir le vendre ce prix la? ensuite aprés l'offre le produit passera à 21 euros, combien gagnent-ils?
 
Sam - 08/02/06 à 12:11
Petite precision : Les 1,70 € versés aux artistes correspondent à la rémunération des interpretes. Pour Thomas Fersen, ca represente un peu plus de 12% du prix de vente en gros, ce qui est pas mal du tout. Les 1,22 € versés à la SACEM servent donc a rémunérer les auteurs et compositeurs. Le fonctionnement de la SACEM étant pour le moins opaque, je ne sais pas comment les sommes sont redistribuées.
 
E=rien - 10/02/06 à 13:58
C'est a dire jusqu'a 325 000 album vendu ils vendent un peu à perte.Aprés il font de la plus-value.Non ?
 
JanJ - 02/03/06 à 19:33
Les 1,70 € versés aux artistes correspondent c pas mal du tous toute facon il faut etre connus dans le monde entier pour gagner beaucoup de fric dans le monde de la musique
 
Xtrem - 04/03/06 à 02:49
Je voudrais qu'on m'explique comment font les grandes surfaces et autres magasins sur internet pour proposer des DVD (films) à 0,50 € (et même récemment pendant les soldes à partir de 0,15 € pièce). Un DVD est plus cher à fabriquer qu'un CD. Un film est bien plus long et infiniment plus couteux à produire qu'un CD musical (en terme de matériel, technique mise en oeuvre, nombre d'intervenants à rémunérer,...) Et malgré cela, on arrive à des prix de vente de 0,50 €, bien sûr pas pour les nouveautés. Mais dans le même temps, des compils d'artistes décédés depuis 25 ans ressortent à plus de 20 € (cf Mike Brant par exemple)!! De qui se moque-t-on ? Le prix du CD n'a rien à voir avec la réalité comptable, c'est un prix totalement artificiel, correspondant à ce que certains sont prêts à payer (et en particulier les jeunes qui se font avoir par les phénomènes de mode et de starisation). Autre réflexion: milieu des années 70, une chaine hifi bas de gamme valait environ 4000 F pour une config de base (platine disque, K7, tuner, ampli 2x30 W, enceintes) et les nouveautés environ 25F le 30 cm (ou 33 tours). 30 ans plus tard, il y a quelques mois, je me suis payé une mini chaine de marque, complète (changeur 5 CD, MP3, tuner RDS 40 présel, ampli numérique 2x100 W, multiples ambiences sonores, liaison USB au PC, télécommande, etc...) pour 150€, soit 1000F. Pour le "hardware", le prix en franc courant (et pour une qualité bien meilleure) a été divisé par 4. Si on applique le même ratio au "soft" (=les albums de musique), le CD devrait être à environ 6F(moins de 1€) pour les nouveautés. CQFD: le prix actuel du CD c'est vraiment n'importe quoi. Alors messieurs des majors du disque, vendez les CD à 1€ (l'album de nouveauté, pas le titre), ne faites plus de pub (vous n'en aurez pas besoin): il n'y aura plus de téléchargement et vous vendrez chaque album 10 fois plus (au bas mot)
 
yota - 04/03/06 à 05:11
Bon en même temps, il faut pas oublier que epok est un magazine qui si je ne me trompe pas est rédigé par la FNAC elle même. @E=rien, je pense qu'il engagent pas autant de budget pub pour les rondelles qui finissent au fond d'un bac à disque @Steph, 10 % du prix du CD je trouve ça presque trop gros. J'ai hélas plus les chiffres en tête, j'étais en train de les chercher quand je suis tombé ici, mais j'avais souvenir que éditeurs et maisons de disques reversaient plutôt dans les 3-5% grand maximum à titre de droits d'auteurs.
 
Freulon - 14/03/06 à 11:23
interressant ! ça fait pas loin de 1 euros par titre en download ! Quelques autres chiffres pour comparer sur mon site ! www.freulon.name/articles...
 
sebk - 15/03/06 à 01:36
si je calcule bien sans le bujet pub, photo, clips, repas, Création graphique, Budget de lancement, Affichage,Communication sur les concerts, Spot tv et Coûts maison de production, un album coute: 117 680€ avec un pc, un logiciel de création musicale et un logiciel de montage et mixage vous avez pour moins de 1 500€
 
virloc - 17/03/06 à 14:48
Je travail dans une usine de fabrication de CD/DVD. Le prix du plastique à augmenté de 70%, l'électricitée pour faire tourner l'usine de 50%. Le prix de vente baisse de jour en jour, bien sure sortie usine et pas dans les magazins. Le coût de fabrication d'un DVD et moins important q'une VHF, pourquoi le DVD et plus cher dans le commerce? Nous nous serons les coudes d'années en années (pas d'augmentations). L'année 2005 a été trés dure. je pense que si les prix ne baissent pas dans les magazins, les CD ne seront plus fabriqués en France (pour notre socièté 200 chaumeurs en plus),mais par exemple en Pologne avec des qualités moindres.
 
cosmocat - 17/03/06 à 22:04
"autant le VRAI prix de revient de l'exposition du CD sur l'iTMS est mieux gardé que les codes d'activation des ogives nucléaires de la force de frappe US. Jusqu'à preuve du contraire." Mauvais exemple. Saches que des archives de l'armée américaine tombées dans le domaine public a montré que les codes d'activation des missiles nucléaires étaient '0000'. Ils avaient choisis des codes facilement mémorisables surement. :)
 
ICEBEAR - 23/03/06 à 11:27
Euh... C'est normal qu'il n'y a rien sur la TVA? Non parc'que si je compte bien il y a 3.52€ de TVA sur un CD a 17.99€, donc... De plus, il faut qu'il y ai au moins 95 000 de cette artiste vendu, hors tous ne font pas ce chiffres, mais les couts de departs pour la maison de disque ne bougent pas eux... 5000€ de spots TV... C'est peut etre pour ca, que j'ai pas vu sa pub alors :-)
 
fp99 - 27/03/06 à 16:31
il y a 2.95 de tva et non 3.52
 
Dunael - 15/04/06 à 12:10
Attention, la TVA, c'est vous qui la payez au final !! LA Fnac achete TTC les CD et les revend TTC...il faut raisonner en hors taxe biensur pour calculer sa marge brute puisque la TVA est une opération neutre pour une entreprise.
 
MrBark - 19/04/06 à 20:27
Création graphique : 31 500 € ca fait bien cher pour quelques pauvres images... Et pour les concerts il n'y en a pas forcément. mais bon merci pour ces chiffres en tout cas ;) meme s'il est dommage qu'ils ignorent les gains qui sont énormes et pas forcément dans le domaine du cd, il y a la radio aussi, la tv, etc...
 
Ludo - 21/05/06 à 17:44
euh, ça dérangerait qqn de faire un résumé clair ? ;) en fait je retombe pas sur mes pieds en décomposant le prix détail du disque en question, malgré vos remarques: Prix total 17.99€ (TTC ?) - 5.81 € MAISON de DISQUE - 3.25 € pour la FNAC (distributeur) - 2.95 € de TVA (pas très logique) - 1.70 € de royalties artiste - 1.22 € pour la SACEM - 0.81 € pour la fabrication du disque tout ça fait au total 15.74... et pas 17.99. Je sais que jm'y suis mal pris mais ce serait cool qu'on sache excatement ce que ça fait au final. Merci ;)
 
Mat - 07/06/06 à 23:55
Question naive, mais bon... si le CD dont il est question ici était vendu deux fois moins cher, ne peut-on imaginer qu'il s'en vendrait au moins deux fois plus ? Personellement, j'achèterais bien plus de CD à 10 € qu'à 20 € (en tout cas plus de deux fois plus) et serais moins tenté de les obtenir de manière peu avouable... qu'en pensez-vous ?
 
nino - 14/06/06 à 23:44
Il ne faut pas exagérer, à en entendre certains il faudrait vendre les cd dans des vulgaires pochettes plastiques sans jaquette. D'accord pour le budget pub, il est vrai que ce n'est pas absolument nécessaire si la musique est bonne, mais de là à supprimer la création graphique et le clip! le graphisme des disque coûte cher quand un grand photographe fait la photo (et oui, la renommée plus le coût du matos photo, l'équipe... ça fait cher) sachant qu'à mon avis il y a aussi les coûts d'impression. Un clip ça coûte encore plus cher (là c'est les intermittents, et oui! et le matos encore plus cher que la photo...) nombre d'artistes on fait leur réputation en partie grâce à ce qui entoure leur musique, leur univers (autant musical que graphique!). J'attends de voir ce que donne un concert dans le noir avec une scène en contreplaqué. Je suis moi même graphiste, et même si mes tarifs ne sont pas de 30000euros, les pochettes de CD faut pas se planter, c'est la première chose qui va permettre d'identifier l'artiste dans les bacs, bien avant le clip et la promo universal music à deux balle qui nous anime le disque en 3D dans nos cher écrans pub. Il est vrai que la répartition des gains est inéquitable, mais il ne faut pas non plus éxagérer et supprimer tout ce qui fait l'habillage d'un disque, càd pochette, photo, etc (je collectionne les vieux vinyl, je sais de quoi je parle!) Réduisons le pognon à ceux qui ne font pas de création, mais malgré tout, sans majors, pas de grands clips (faut bien avancer le pognon!), pas de jolie pochette, etc Je rigole bien quand on me dis qu'avec très peu de matos on fait des trucs géniaux, c'est faux, ou alors on mets dix fois plus de temps! Je suis "simple" graphiste, et mon budget matos est en moyenne de 5000euros par an, et je me vois mal pouvoir réaliser un clip avec une simple DV (ou alors c'est dans le but de faire du cheap). Un clip aura toujours besoin d'un gars compétent pour faire la lumière, de matériel (même loué, les euros montent vite), etc peut être faire un clip en pâte à modeler???
 
prod - 14/03/11 à 12:10
N'imp.....je suis producteur....et les chiffre sont totalement stupide....
 
Lody - 03/01/13 à 09:06
Je suis artiste du de M.pokora etc...j'ai manager mais j'ai pas de mais de disque c'est moi même qui payer pour tout l'organisation de mon clip et mon album mais je voudrais que on m'aide vraiment pourrai vous me dire si il y'a un producteur ici qui pourrai m'aide ? Je me poser une question depuis un moment : je voulais savoir combien coute la ventre de de un clip après avoir fait un clip a 30 000 euro ! et le prix pour vendre le cd au chaîne TV et sa. Fabrication ? Merci a celui qui pourrais me réponde ?!
 
MusicHome - 02/09/16 à 18:07
je produis des artistes avec un vrai projet et un talent certain ! Je ne veux pas que faire du business; tous les talents peuvent et doivent s'exprimer; le seul critere c'est l envie et le talent !
Si vous avez de la voix, du bon son ou de la belle technique de mix et meme si vous savez danser, contactez moi ! je peux faire un bout de chemin "gagnant gagnant avec vous !'
 
MusicHome - 02/09/16 à 18:09
Mon contact producteur et studio : dessabba@gmail.com
Merci de proposer vos projets. Pas sérieux s'abstenir.
 

32 commentaires - Répondre