- Création de sites web, blogs,
  pages Facebook
- Hébergement
- Gestion de mail avec antispam
- Dépôt de noms de domaine

3 rue Blomet
75015 Paris

Tél  01 47 31 85 41


Rechercher
 
[Tout voir]
Catégories
  C ds l'r
  HiTech
  Internet
  Siteparc
  Photo
  Ailleurs Land
  PC-Mac

   

Derniers commentaires
[Comment reconnaitre un email frauduleux]
Colette34 : Mise à jour de mon GPS Tomtom impossible sur le si (10/06/2017)

[Nouveau site : Alz Junior]
'Orientation scolaire : Tres intéressant dans le cadre de l'Orientation sc (16/12/2016)

[Nouveau site : Alz Junior]
ENfant : Tres intéressant dans le cadre de l'Orientation sc (16/12/2016)

[Le prix d'un CD]
MusicHome : Mon contact producteur et studio : dessabba@gmail. (02/09/2016)

[Le prix d'un CD]
MusicHome : je produis des artistes avec un vrai projet et un (02/09/2016)


Références
Mentions légales
Photo Zach Dischner
 
Mon Rii m'as-tu vu ?
Par Frédéric Dumas, mardi 06 novembre 2012 à 13:04 - HiTech

Rii Mini i6 vs iPhoneÇa épouse l'apparence d'un produit Apple, c'est fatalement tendance. Ça fonctionne sans fil, c'est forcément hi-tech. C'est compatible avec n'importe quel port USB, c'est donc cool. C'est Chinois, c'est alors... une copie d'autre chose. Ou plutôt, l'association réussie d'un design miniature avec des technologies courantes : un clavier qwerty, un trackpad, une télécommande infrarouge, un port USB... Autant dire qu'avec le Rii Mini i6 (RT-MWK06), on déballe aujourd'hui un mixte entre fourniture informatique et gadget pour Geek.

Rii Mini i6 - TélécommandePourquoi utiliser un clavier de la taille d'un grand iPhone (cliquer sur les photos pour une vue détaillée), puisque c'est de ça dont il s'agit ? Le commentaire souvent trouvé sur le Web et dans les séquences video sur Youtube cite le media center comme principal usage. Si je n'avais pas besoin d'un clavier sans fil (ah, le WAF !) et d'une télécommande pour mon HTPC à la maison, jamais je n'aurais eu l'occasion d'écrire ce billet sur le Rii Mini i6.

Rii Mini i6 - TrackpadGrâce à l'association d'une télécommande infrarouge (à apprentissage) au verso, d'une soixantaine de touches et d'un trackpad au recto, dans un seul petit boîtier, l'appareil commande idéalement une interface graphique telle que XBMC par exemple, mais aussi les fonctions simples des téléviseur et amplificateur audio traditionnellement associés (luminosité, volume, mise sous-tension par exemple, le choix des 16 touches "apprises" au verso du clavier restant libre).

Pas de Bluetooth ici. Pour connecter le clavier à son hôte, on enfiche dans le port USB de l'ordinateur le dongle fourni, fonctionnant sur 2,4Ghz. Ce choix technique présente des avantages : d'une part, la compatibilité du produit (la reconnaissance d'un clavier et d'une souris sur USB est désormais universelle, sans pilote supplémentaire), d'autre part une autonomie électrique supérieure à celle permise par la norme Bluetooth basic rate (le dialogue permanent entre équipements Bluetooth draine plus rapidement la batterie). Ici, l'émetteur radio ne travaillant que de façon très sporadique, le micro clavier affiche une autonomie de plusieurs semaines avant de devoir être rechargé (il fonctionne sur batterie). Pour ceux qui voudraient appairer un tel clavier avec leur smartphone, il reste possible de commander son jumeau, compatible Bluetooth. Assez curieusement, sa référence au catalogue du fabricant est exactement la même, ce qui laisse perplexe quant à la méthode de gestion des sotcks.

La première difficulté avec ce micro clavier, c'est son achat à l'étranger : il faut choisir l'original au milieu des copies proposées sur le Web. Un vendeur de Hong-Kong, auquel je demandais sur eBay s'il proposait l'original (à un prix très cassé), me répondait avec un flegme hérité des Britanniques "i am afraid not, thanks".

Rii Mini i6 - Certificat d'authenticitéC'est donc avec un peu d'amusement qu'on déballe un produit chinois sur la boîte duquel le fabricant a pris la précaution d'ajouter un label à gratter, censé permettre au client de vérifier l'origine du produit. La page d'accueil y invite en Chinglish : "Please input the code of label to look for its truth!". Maîtres de la contrefaçon de l'hologramme, les Chinois préfèrent peut-être utiliser un numéro de série unique pour chaque produit comme moyen d'en certifier l'origine.

J'indique tout de suite les URLs du fabricant Riitek et de la boutique en ligne PandaWill associée, pour éviter à d'autres de se fourvoyer. Outre une expédition par Singapour qui n'excède pas les 10 jours, la case "gift" du formulaire postal se trouve courtoisement cochée et évite ainsi tout retard et surcoût au dédouanement du paquet à l'arrivée.

Rii Mini i6 - Gros planOn pourrait encore faire une description détaillée des performances de l'appareil, remarquer qu'il se met en veille automatiquement, qu'il est rétro-éclairé, discuter du confort des touches, de la précision du trackpad, de l'autonomie, de la finition du boîtier, de la portée de l'émetteur... D'autres endroits sur le web l'ont fait mieux que moi. Je ne vois pas d'anomalie à signaler, en dehors de la mémorable impression de taper sur un Pocket-PC quand on utilise le clavier. Une photo de quelques rangées en gros plan permet de percevoir le genre de touches qu'on a sous le doigt.

Le trackpad m'a paru fidèle, mais le double clic exige parfois plusieurs tentatives. La finition du boîtier paraît être celle d'un produit manufacturé standard, sans recherche d'économie mesquine. Un scellé sur l'une des vis minuscules du dos interdit d'ouvrir l'appareil pendant la durée de la garantie. L'ensemble produit une impression de sérieux.

Rii Mini i6 - DongleUn dernier cliché pour rendre compte de la taille du dongle, aussi petit que possible. Grâce à sa taille, on peut le connecter en façade sans gêne esthétique. Une telle miniaturisation se fait probablement au détriment de la sensibilité de l'antenne intégrée, ce qui ne favorise pas la portée. En pratique, à plusieurs mètres du dongle, le clavier réagissait normalement et c'était un haut-parleur Bluetooth utilisé simultanément qui subissait lui des interférences. A l'allumage, le clavier s'apparie automatiquement avec le dongle à proximité et renouvelle cette procédure à chaque fois. Ça rend très souple le remplacement du dongle si on perdait celui fournit, mais ça rend probablement aléatoire l'usage de deux claviers de ce type dans la même pièce (à quel dongle chaque clavier s'attacherait-il, les signaux seraient-ils même différenciés ? Un numéro de série sur le dongle laisse penser que chacun est unique).

Fallait-il un billet pour présenter ce micro clavier ? Comme parfois sur un blog, les billets sont des coups de coeur et n'ont pas beaucoup d'autre raison. Ce n'est rien de plus qu'une découverte exotique que je partage avec vous.

---

Six mois plus tard (mise à jour en juin 2013).

  1. Rii Mini i6 - Gros plan du défautRetour du clavier en Chine en cours d'année, pour réparation d'un défaut esthétique: le dos en plastique se désagrégeait là où les vis le serraient. Obtention d'un numéro RMA après trois semaines de palabres par e-mail en Chinglish (un mauvais point pour le service client de Pandawill). Pas d'autres frais que ceux d'expédition en lettre recommandée vers le vendeur, la réparation et le retour étant à sa charge. Deux mois d'attente (second mauvais point, le vendeur refuse l'échange standard pourtant prévu par ses conditions commerciales et confie la réparation au fabricant). Emballage de retour fait à la grosse (il manquait du papier bulles aux extrémités). Réparation impeccable. Fourniture d'un second dongle au retour du clavier. Le dos du clavier est désormais fait d'un plastique au toucher plus caoutchouteux que le précédent. Un signe que le fabricant a dû rencontrer le même problème avec bien d'autres clients... mais les vendeurs continuent d'écouler les vieux stocks.
     
  2. Rii Mini i6 - Gros plan du défautLe clavier possède encore en mémoire les réglages pour télécommander par infrarouge mon téléviseur. Il s'agit bien d'une réparation et non d'un échange standard. Or, le clavier fonctionne désormais avec le dongle nouvellement fourni et ne reconnaît plus celui d'origine. Voilà qui démontre que l'appairage entre le clavier et le dongle est bien individualisé. On pourrait probablement en faire fonctionner deux simultanément dans la même pièce.
     
  3. L'expérience m'oblige à tempérer les propos positifs de mon billet concernant la fiabilité de la liaison radio. A quelques mètres de l'ordinateur hôte, j'observe parfois des saccades dans le mouvement du curseur contrôlé par le trackpad ou ma frappe au clavier rater quelques lettres. Me décaler dans le fauteuil de 10 cm suffit à supprimer ces phénomènes. Ils cantonnent l'usage du clavier à celui de télécommande permettant une saisie texte occasionnelle, ce d'ailleurs pourquoi il est fait.

 

 


Répondre  


Freemobile, le printemps à rabais de la téléphonie
Par Bruno, jeudi 12 janvier 2012 à 16:29 - HiTech

Je comprends bien qu'après des années à se faire exploiter par les 3 opérateurs, on ait une dent contre eux (moi le 1er).

Maintenant je trouve qu'on tombe un peu dans l'excès, comme après toute libération, en voulant à tout prix châtier les "ex tortionnaires".

Il faut garder en tête qu'il ne s'agit que d'abonnements téléphoniques, on n'a pas été torturés non plus.

Ils se sont bien goinfrés pendant des années, maintenant une alternative existe, tant mieux pour nous, mais est-ce utile d'aller s'acharner sur ces pauvres bougres des centres d'appels qui n'ont pas du profiter beaucoup des gros bénéfices engrangés, et qui par contre seront surement les 1ers à trinquer quand on va annoncer des restrictions budgétaires suite aux baisses de tarifs ? (parce qu'on ne va pas réduire les dividendes ou les salaires de la direction, faut pas déconner).


4 commentaires - Répondre  


La disruption de Free Mobile n'en est pas une
mercredi 11 janvier 2012 à 01:19 - HiTech

En mettant le prix de côté (capital néanmoins), je ne vois pas de disruption au sens technologique du terme chez Free aujourd’hui.

Ce que j’aurais aimé découvrir :

- 4G
- SIM jumelle gratuite pour sa voiture
- SIM data jumelle pour sa tablette
- Offre DATA only abordable, sous les 5€ pour un fair-use réaliste, genre 1 Go
- Pack famille avec plusieurs SIM
- SIM porteuse de deux numéros (numéro familial et numéro personnel)
- Gestion unique de la sonnerie domicile/GSM par l’interface Free
- Gestion d'une flotte de plusieurs SIM avec sonnerie unique

- ... Et tout ce que ma petite tête n'imagine pas.

P


1 commentaire - Répondre  


Steve Jobs (1955-2011)
jeudi 06 octobre 2011 à 09:21 - HiTech

Steve Jobs

 

"Steve Jobs faisait partie des plus grands innovateurs américains, suffisamment courageux pour penser différemment, suffisamment hardi pour se croire capable de changer le monde et suffisamment talentueux pour y parvenir". Barack Obama

 


Répondre  


4 tablettes Android 3.0 comparées
Par Bruno, mardi 24 mai 2011 à 22:46 - HiTech

L'usage et les différents tests le confirment régulièrement, l'iPad 2 (voir même l'iPad 1) reste encore actuellement la tablette reine du marché, de par la qualité de sa fabrication, son prix et surtout la richesse de son offre d'applications.

Jusqu'ici, et malgré une pléthore d'annonce lors du CES de Las vegas en début d'année, la concurrence n'avait pas vraiment réussi à percer.

Les constructeurs ont curieusement calqué leurs prix sur ceux de l'iPad, pour des produits souvent moins bons, avec un catalogue d'applications bien moins riche.

A prix égal, les utilisateurs préfèrent généralement et logiquement prendre le produit star du marché que se risquer à tester un challenger.

Aujourd'hui pourtant, avec les tablettes Android 3.0 sorties récemment ou sur le point de sortir, l'offre de la concurrence devient crédible.

Que vous soyez anti Apple primaire, bidouilleur rebuté par le coté relativement fermé de l'ipad, inconditionnel de Flash, ou simplement amateur de nouveautés Hi-Tech, vous serez peut être tentés par une de ces tablettes.

J'ai tenté de résumer les caractéristiques qu'il me semble intéressant de comparer dans le petit tableau ci-dessous, sachant que toutes ces tablettes partagent ces caractéristiques communes :

- Processeur NVIDIA Tegra 2
- 1 Go de mémoire
- Ecran 10.1 pouces de
1280 x 800 pixels
- Système Android 3.0 (Honeycomb)

Comparatif tablettes Android

Note : J'ai créé ce tableau à l'aide d'éléments trouvés sur divers sites, n'hésitez pas à me signaler les inexactitudes que vous pourriez constater.

Si vous souhaitez en savoir plus :

- Test : Motorola Xoom (Les Numériques)

- Test : Iconia Tab A500, la tablette Android selon Acer (Blogeee)

- Test : Asus EeePAD Transformer TF101 (Blogeee)

- Samsung Galaxy Tab 10.1 Limited Edition review (Engadget, en anglais)

 


7 commentaires - Répondre  


<<< Articles précédents Articles suivants >>>